Marseille est riche d’un patrimoine qu’il faut apprendre à regarder et à réhabiliter pour ne pas perdre des pans entiers de notre histoire. Ne pas démolir est pour moi le premier acte écologique. Lors de la rénovation du commerce de torréfaction Deep Coffee Roasters, créé au-dessus des anciens arsenaux du centre-ville, j’ai réussi à convaincre les clients de conserver les arcades en pierre de taille découvertes pendant le chantier. J’ai établi un plan précis de ces vestiges et pour les restaurer, j’ai fait intervenir une entreprise spécialisée. Plus récemment, j’ai effectué des relevés de moulures d’anciens ateliers d’artisans du XIXe siècle vers la rue de la République pour un projet de réhabilitation, qui permettra de restituer les devantures à l’identique. Je travaille également à la rénovation complète d’une maison des années 1930, dessinée dans le style “paquebot”. Le projet va permettre de redonner son intégrité à la villa qui avait subi de nombreuses modifications au XXe siècle. Chacun de ces défis patrimoniaux vient nourrir mes projets et mon travail d’architecte au quotidien. C’est ce que je trouve passionnant. »

No items found.

Découvrez notre article sur la ferme des bouis
< Retour à la rubrique