Ce sont des “artisans de la viande”, une famille de bouchers attachés à la qualité et dont la sélection, issue des régions de France (Charolais, Bresse, Aveyron, Limousin, Pays basque), côtoie le meilleur des régions d’Europe (Bavière, Tyrol, Galice, et Burgos en Espagne). À travers ses 5 boutiques, 3 points de vente et un atelier de découpe dans le 10e arrondissement à l’enseigne Cantini-Flandin, la famille Lody travaille à façon pour des chefs et tables de renom, “de l’adresse bistronomique au resto étoilé, nous faisons du sur-mesure pour des professionnels exigeants en quête de qualité ce qui nous permet de parfaire nos services au particulier”, insiste Pierre Lody. Revenant sur les critères d’une bonne viande, Pierre et ses deux filles, Cristina et Charlotte, assurent sans ciller qu’elle provient de bêtes qui ont été de façon générale très tôt mises au pré, “pas d’élevage intensif mais plutôt extensif” martèle le boucher qui visite régulièrement les éleveurs pour s’assurer que les animaux évoluent dans de vastes espaces naturels et dans un climat apaisé, à l’instar des porcs du Pays basque.Viandes de bœuf maturées, agneaux bio élevés en liberté, la clientèle plébiscite l’achat plaisir et sain : “Il est important de manger à son goût et de privilégier la qualité à la quantité”, assurent Charlotte et Cristina qui incarnent la 5e génération à la tête de l’entreprise. En quête constante de nouveaux produits, la famille Lody propose cette année encore une gamme unique de saucisses maison : chipolata, saucisse à l’italienne au fenouil et merguez qui font le bonheur des barbecues estivaux, tout comme leur sélection de fromages affinés. Le magasin du Prado a aménagé un espace traiteur mêlant antipasti et plats préparés savoureux, une formule idéale pour les festins improvisés. “Nous accompagnons les saisons, viandes en sauce en hiver et grillades en été, sourit Pierre Lody. Ça fait 102 ans que ça dure !”.

No items found.

Découvrez notre article sur la ferme des bouis
< Retour à la rubrique