Attaché à la démarche conceptuelle et au savoir-faire autant qu’à l’esthétisme, il accompagne des artistes émergeants - Caroline Denervaud, B.D. Graft, Maximilien Pellet, Alice Guittard, Florent Groc, Manoela Medeiros, Ugo Schiavi – qui ont tous un rapport fort à la matière, aux matériaux, et qui se saisissent parfois de mediums imprégnés d’histoire pour leur offrir une place dans le présent. Très ancrée dans son territoire, la galerie fête ses quatre ans en ouvrant une succursale parisienne avec dans l’idée de démocratiser toujours un peu plus l’accès à la création. L ’art me semble absolument nécessaire pour célébrer la beauté, l’imagination, le rêve, mais aussi pour être ensemble, se retrouver, se poser des questions. Une galerie est un lieu ouvert, un lieu de rencontres et d’échanges. Nous sommes là pour accompagner les artistes le plus longtemps possible sur la scène artistique internationale et pour repérer de nouveaux talents. Nous sommes des passeurs et nous nous donnons les moyens de faire rayonner les artistes que nous exposons. Notre présence à Paris était en ce sens incontournable, mais notre ancrage à Marseille est nécessaire, vital. Il y a ici une énergie créatrice, un dynamisme artistique formidables auquel nous voulons participer. Avoir une galerie, c’est s’engager au quotidien, porter une vision, être curieux et garder une capacité à s’émerveiller. »

No items found.

Découvrez notre article sur la ferme des bouis
< Retour à la rubrique