Tout commence en 1854 au sein de l’horlogerie Charlet à Marseille. Eugenio Frojo, à peine arrivé du Piémont, y devient chef d’atelier. 50 ans plus tard, l’activité est rachetée par son fils Edouard et prend le nom de Frojo-Charlet. À partir des années 1950, les marques d’horlogers suisses Omega et Rolex entrent dans la boutique. D’autres noms prestigieux - Panerai, Cartier, Pomellato, Buccellati – suivront bientôt… En 1972, Roger, fils d’Edouard, rebaptise l’atelier et la bijouterie qui deviennent alors la Maison Frojo. Puis l’horlogerie et la joaillerie de marque prennent encore de l’importance avec l’arrivée dans l’entreprise de Richard, fils de Roger. Frojo devient alors le propre distributeur de ses créations. De génération en génération, se sont transmis un savoir-faire précieux et le goût du beau. À la fin des années 70, une boutique est ouverte sur la Canebière, mais également à Saint-Tropez. La place de la Garonne où s’installe bientôt la Maison Frojo n’est alors pas encore le haut-lieu de la mode et du luxe tropéziens qu’elle est devenue depuis et à laquelle le nom de Frojo est assurément associé… Très liée à la ville depuis toujours, la marque participe à son dynamisme. “C’est mon village de cœur et de villégiature, confie Edouard Frojo, marseillais comme ses ancêtres, et comme eux horloger émérite qui a pris la tête de la Maison Frojo à la suite de son père en 2009. “C’est un lieu qui m’apaise, où je me sens bien”. Un lieu à part aussi, avec une clientèle variée, exigeante, très attachée à la marque. “Dans cette boutique, qui n’ouvre que l’été, nous présentons le travail de joaillers d’exception, par exemple Seda Manoukian ou Philippe Guilhem.” Pour faire le pendant, une boutique “hiver” est ouverte depuis 2010 à Val d’Isère. À Saint-Tropez comme ailleurs, la Maison Frojo assure à la fois la fabrication et la distribution de marques de joaillerie, mais aussi leur réparation. “Nous faisons partie des commerces de tradition. Nos clients doivent retrouver partout la même exigence de service et de qualité. Nous sommes là pour les accompagner. Pour leur apporter un véritable service personnalisé, nous devons apprendre à les connaître. Nous y attachons la plus haute importance. Chaque visite dans une boutique doit être un moment agréable, unique. Nos clients doivent se sentir respectés, écoutés, en confiance. C’est le moins que l’on puisse attendre d’une maison comptant parmi les meilleurs horlogers-joailliers du monde depuis 5 générations.”

No items found.

Découvrez notre article sur la ferme des bouis
< Retour à la rubrique