Un bon vin est un vin qui se boit, il procure une émotion instantanée suscitant un plaisir gourmand à qui le boit”. En peu de mots, Hughes Noël résume sa passion et donne les clefs du succès de cette cave dont il a repris les rênes en 2006. En 15 ans, Hughes a accompagné l’évolution de son quartier “qui bouge bien” et accueille aussi bien des jeunes en quête de découvertes que des “quincas pointus”. À l’épithète d’expert, Hughes préfère parler de “cave engagée avec une clientèle qui m’attend sur des attentes très diverses, du vin nature de tel ou tel vigneron à la bouteille de consommation quotidienne. Il y a du vin pour tous les goûts et les moments de la vie”, assène le caviste qui a grandi dans un vignoble aux portes de Montpellier et pour qui “le vin n’était pas une évidence professionnelle mais seulement un plaisir”. Pas moins de 900 références en vins et spiritueux cohabitent sur les étagères avec une part croissante pour les vins nature qu’Hughes sélectionne pour la philosophie qui anime le vigneron et sa réflexion sur le terroir. Portée par la vague des bars à cocktails, la consommation de spiritueux se développe. La sensibilité du caviste se porte vers les producteurs qui ont une identité à l’instar de la gamme de gins 100% français élaborés à base de plantes sauvages ou des rhums et whiskies pour la plupart hexagonaux “car il y a de grands talents français en whisky”. La terrasse en fond de boutique, abritée par un imposant figuier et deux palmiers, accueille les déjeuners à la belle saison ainsi que les after works réputés pour les assiettes à partager. Le jeudi soir, on s’y retrouve pour des soirées dégustations très courues. “On déjeune, on s’encanaille lors des soirées bar à vins et on peut privatiser l’adresse”, dit Hughes, fier d’un si harmonieux mélange des genres.

No items found.

Découvrez notre article sur la ferme des bouis
Ouvert du mardi au samedi de 10h à 20h, tous les jeudis soirs jusqu'à 1h.
< Retour à la rubrique