Il y a des époques qui restent gravées dans la roche, c’est sur le verre du Lunetier qu’elles reprennent vie. Qui n’a pas rêvé des folles montures d’Alain Mikli chevauchées sur scène par l’iconique Grace Jones ou bien de l’élégance des 60’s où les gentlemens du grand écran à la Cary Grant ne juraient que par du martini pour parler affaire ainsi que du Oliver Peoples, pour protéger un regard bourré de charme. Il n’y a que les gens chargés d’histoire qui peuvent réellement parler d’histoire. Vingt-quatre ans c'est de l’expérience, celle de la boutique, là où le temps respecte les époques, là où les regards s’abordent avec monture. En amitié, le temps fait aussi son office, 30 ans c’est long, 30 ans c’est ce qui relie ces deux hommes, ces deux professionnels, ces deux amis. Une allure mode, une assurance dans le regard jonchée de verres teintés bleus qui vous rappelle les 70’S, voilà qui est Jean-Philippe, quelqu’un de classieux, certains diraient même luxe. Il y a des opposés qui s’attirent et ce qui ramène l’équilibre c’est le côté rock, décalé, avec un esprit en feu d’artifice de Christophe, fou de lunettes, de gratte et d’apéro. En somme chez eux on ne vous vend pas de lunettes mais on vous aide à les acheter. Leur devise qu’ils abordent fièrement résonne sur les vitrines “que ça vous aille certes, mais que ça vous plaise !”. Retrouver deux légendes de la lunette est pour une fois assez simple, dans deux univers où l’enseigne a pignon sur rue : à la plaine là où la mixité et l’histoire de Marseille prend tout son sens, là où les âges et les idées se croisent, vous retrouverez Jean-Philippe et Christophe qui vous parleront de cet esprit d’attachement au made in France mais aussi des époques fringantes grâce à Persol, Caroline Abram, Oliver Peoples et bien d’autres marques iconiques. Si vous aimez l'esthétisme, la création, la mode, la collection, Fanny saura user de son expérience et de son œil avisé sur l’élégance au sein de l’enseigne Le Lunetier rue Paradis. Une ambiance où les affaires vont bon train, celles qui permettent d’aimer la mode et d’apprécier la création dans un quartier d'affaires marseillais.

No items found.

Découvrez notre article sur la ferme des bouis
10h–13h & 14h–19h (fermé le dimanche et le lundi)
< Retour à la rubrique