Ma mère est costumière, je l’ai été plusieurs années aussi, mon père était coiffeur dans le cinéma et ma grand-mère directrice de théâtre… autant dire que dans la famille, les costumes et le style, ça compte ! C’est aussi ce qui explique que j’aime quand les clients me demandent de les relooker de la tête aux pieds. Ce qui est sympa dans la fripe, c’est que chaque pièce est unique et que les modes changent très vite. Il faut rester aux aguets, regarder ce qui se passe dans la rue, faire une sélection en fonction des tendances et se renouveler en permanence. J’ai constaté dernièrement que les plus jeunes (12, 13 ans parfois…) s’y mettaient ! La mixité est aussi intéressante : avec la mode de l’oversize, les femmes viennent par exemple choisir des sweats côté hommes. Parfois, je reçois la visite de gens qui cherchent des costumes de théâtre ou des vêtements pour un film ou un clip, mais de manière générale, la fripe n’est plus considérée comme un déguisement, c’est une nouvelle façon de s’habiller. » Margaux gérante de la boutique Marcel et Simone

No items found.

Découvrez notre article sur la ferme des bouis
< Retour à la rubrique