J’aborde la botanique avec beaucoup d’humilité. On est tout petit face à la nature. À chaque voyage, je découvre encore de nouvelles espèces. Je suis autodidacte, j’ai appris avec une encyclopédie et en écoutant les anciens qui ont croisé ma route. Ils sont une source de connaissance précieuse. J’ai commencé par cultiver des oliviers d’Espagne au début des années 90. Ensuite, je me suis tourné vers les végétaux plus exotiques, et surtout avec des caractéristiques exceptionnelles. J’ai des “traqueurs de plantes” dans plusieurs pays : Espagne, Italie, Chili, Argentine, Mexique, Chine, Thaïlande… Ils me contactent quand ils rencontrent une espèce rare susceptible de m’intéresser. Certaines plantes du bout du monde peuvent très bien s’adapter au climat méditerranéen pour mes clients du golfe de Saint-Tropez, mais aussi à d’autres climats pour des clients plus éloignés, ce sont elles qui m’attirent. J’ai appris à les connaître. J’ai pour m’accompagner une équipe solide, “tout-terrain”, constituée de collaborateurs fidèles, motivés, curieux et qui partagent mon amour des plantes. C’est ensemble que nous avons développé cette activité singulière et passionnante…”

No items found.

Découvrez notre article sur la ferme des bouis
< Retour à la rubrique